Deux Conférences-débat pour un événement au Centre d’Art Thérapie

Exposition « Vivre de son Art »

Les Conférences-débat sur la santé mentale et « Vivre de son Art » ont été organisées dans le cadre de la restitution des ateliers des pensionnaire du Centre d’Art Thérapie. L’exposition  »Vivre de son Art », fait partie de cette restitution et a été ouverte depuis le 02 Février 2022. C’est alors pour marquer cette activité phare, que les conférences-débat ont été organisées pour mettre de la lumière sur les travaux des pensionnaires et sensibiliser la population sur la question de la santé mentale.

Conférence-débat sur la santé mentale

Au Centre d’Art Thérapie de l’ONG Vie et Solidarité s’est tenue le 03 Mars 2022, une conférence-débat sur la santé mentale. Elle a été animée par Mireille ADJINDA, Psychologue à la CHRYSALIDE (Association pour l’Intégration des Personnes handicapées intellectuelles).

Les interventions de la conférencière ont essentiellement porté sur comment maintenir en équilibre un très bon état de santé mentale pour ne pas basculer de la normale à la pathologie. Personne n’est à l’abri de la maladie mentale car plusieurs facteurs influent sur la vie humaine. La minorité atteinte par ce mal et qui est souvent marginalisée au sein de la société doit comprendre qu’elle a toutes les armes pour venir à bout de ce mal. Comme l’a clarifié la psychologue ADJINDA, personne n’est exempte, mais pour réduire les risques il faut une bonne hygiène mentale.

A la fin de la conférence, les participants ont bénéficié d’une visite guidée pour explorer les différentes créations des pensionnaires.

Conférence-débat sur « Vivre de son Art »

Toujours dans le cadre de l’exposition « Vivre de son Art », une Conférence-débat a été animée par les panélistes Sika Da Silveira, Artiste Plasticienne et Pepa Iturriaga De Juan, Historienne d’art et Directrice @ami-baobab le Mardi 08 Mars 2022.

L’art est un véhicule d’expression extraordinaire pour ces personnes qui trouvent des limites à l’expression orale ou écrite. La peinture, la sculpture, la danse, la musique ou le théâtre sont des manifestations artistiques qui développent leur imagination, renforcent leur autonomie et leur permettent d’extérioriser leur monde intérieur fascinant.

Au sujet de « comment vivre de son art », l’aspect pécuniaire n’est pas suffisant pour que l’artiste affirme qu’il vit de son art. l’émotion ressentie par celui ci quand il crée une œuvre lui est vitale. Pour les conférencières, le degré de satisfaction après une création procure un sentiment indescriptible, cet ensemble de ressentis permet à l’artiste de confirmer s’il vit ou pas de son art. L’art est une passion, il transforme celui qui l’exerce dans un univers qu’il peut lui seul comprendre et décrire.

Les panélistes ont été sollicitées à dessein, car la Conférence-débat a été organisée conjointement avec la Journée Internationale de la Femme (JIF), elles l’ont marqué au Centre d’Art Thérapie et y ont donné une couleur exceptionnelle à travers leurs prestations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.